Joyeuses fêtes !

Le temps passe si vite ; bien trop vite… Et plus vite encore lorsque la vie nous presse et nous joue des tours.

Alors prenons le temps, pour une fois, de suspendre notre rythme effréné. Prenons le temps de nous arrêter un instant ; même un tout petit instant.

Et regardons autour de nous.

Soyons attentifs à l’autre, aux autres, à celui là-bas auquel nous ne pensons pas assez…

Aimons-nous, rassurons-nous, serrons-nous, émerveillons-nous… Rien qu’une seconde, une minute, une heure, une éternité si cela nous chante.

Même si la maladie ne laisse aucun répit, tentons de vivre chaque moment le plus intensément possible.

Pour que chaque jour, quel qu’il soit, ait des allures de fête.