Hébergements thérapeutiques

Lorsque votre enfant sort de l’hôpital, il n’est peut-être pas encore apte à rentrer immédiatement à la maison. Et en tant que parent, vous être peut-être effrayé ou pas encore prêt à prendre tout en charge.

 

Pour que la transition se fasse en douceur, la convalescence de l’enfant peut par exemple débuter dans un hébergement thérapeutique. Unités de répit, centres médicaux pédiatriques, hôtels de soins, centres de réadaptation fonctionnelle… Le choix de l’hébergement devra être choisi selon la pathologie ou l’affection de votre enfant et l’avis de son équipe soignante.

Pour vous aider à y voir plus clair et savoir quels types d’aides sont prévues, n’hésitez pas à faire appel à la mutualité à laquelle vous êtes affilié. Cette dernière dispose le plus souvent d’un hébergement thérapeutique adéquat pour l’état de votre enfant.

En outre, le médecin conseil de la mutualité jugera si le passage dans l’un des centres est justifié médicalement pour que la mutuelle intervienne dans les frais de séjour. Cette dernière peut aussi intervenir dans les frais de transports (que l’on appelle non urgents) entre l’hôpital ou le domicile et l’hébergement thérapeutique, selon que vous utilisiez votre propre véhicule, un véhicule sanitaire ou une ambulance pour transporter votre enfant.

En tous les cas, si votre demande aboutit, le service social de l’hôpital vous aidera à organiser ce séjour ainsi que le transport de votre enfant. 

 

Unités de répit

Selon la définition de l’INAMI, les unités de répit accueillent des patients de moins de 19 ans, atteints d’un handicap ou de certaines maladies graves et soignés à domicile. Ces unités de répit ont pour premier objectif de permettre aux parents et aux proches de faire une pause durant la période de traitement à domicile de leur enfant, en accueillant ce dernier pour un séjour médicalisé de courte durée.

  • En Région bruxelloise, il n’existe actuellement qu’un seul établissement de ce type : l’unité des soins de répit « Villa Indigo ».

[ContactRue Colonel Bourg 156A – 1140 Bruxelles – T 02/205 09 00]

D’autres unités de répit existent ailleurs en Belgique :

  • VZW Revalidatiecentrum Pulderbos
    Respijteenheid Limmerik
    Reebergenlaan 4 – 2242 Zandhoven
    T 03/4660610
  • VZW Villa Rozenrood
    Respijteenheid Villa Rozerood
    Fazantenlaan 28 – 8660 De Panne
    T 058/42 20 24

Centres médicaux pédiatriques

Les centres médicaux pédiatriques permettent d’encadrer médicalement et socialement les enfants ou adolescents atteints, notamment, de maladies chroniques. Ils peuvent y séjourner, ainsi que poursuivre leur scolarité au sein même du centre. Comme dans les centres médicaux « classiques », l’approche y est multidisciplinaire.

  • Clairs Vallons
    Rue de Mont-Saint-Guibert 24
    1340 Ottignies
    T 010/48 02 11 – F 010 480 207
  • ZEEpreventorium
    Koninklijke Baan 5, 8420 De Haan
    T 059 23 39 11 – F 059 23 40 57
    info@zeepreventorium.be

Hôtels de soins

L’idée d’un tel hébergement est d’offrir une alternative à l’hôpital aux patients (adultes et enfants) souffrant de maladies chroniques ou d’affections de longue durée.

  • La Cité Sérine est, pour le moment, la seule structure non-hospitalière à offrir des soins continus et palliatifs. Elle offre une prise en charge pluridisciplinaire qui implique une maitrise des soins médicotechniques spécialisés et un accompagnement psychologique des patents et de l’entourage.

[Contact :  Rue de la Consolation, 79-83 – 1030 Schaerbeek – T: 02/733 72 10 – info@serine.be]

  • La Villa Rozenrood, à La Panne, se considère également comme un hôtel de soins (et maison de répit). L’enfant, atteint d’une maladie chronique sévère, y reçoit des soins adaptés en compagnie ou non de sa famille.

[ContactFazantenlaan 28 – 8660 De Panne – T : 058/42 20 24]

Centres de réadaptation fonctionnelle

Les centres de réadaptation fonctionnelle, conventionnés avec l’INAMI, sont spécifiquement dédiés aux patients porteur d’un handicap. Il existe différents centres selon les affections : déficiences mentales et psychiques, déficiences motrices cérébrales, déficiences de l’ouïe et de la parole…

À lire : notre dossier « Handicap »

Liens vers les mutualités

Alliance nationale des mutualités chrétiennes
https://www.mc.be/

Solidaris – Union Nationale des Mutualités Socialistes)
www.solidaris.be

Union Nationale des Mutualités Neutres
www.mutualites-neutres.be

Union Nationale des Mutualités Libres
www.mloz.be

Union Nationale des Mutualités Libérales
http://www.ima-aim.be/Union-Nationale-des-Mutualites-69