Vacances

Les petits patients ainsi que leurs parents ont parfois besoin de se changer les idées et de se ressourcer loin de l’hôpital. Vous trouverez ci-dessous, outre les précautions de base, divers lieux de villégiature équipés pour recevoir des enfants malades et/ou handicapés, afin qu’ils puissent profiter des vacances en toute sécurité.

Précautions

Avant de préparer vos bagages et de vous lancer dans l’aventure, veillez à respecter quelques conseils de base. Demandez d’abord, et avant tout, au médecin traitant de votre enfant s’il n’est pas trop risqué de voyager. S’il donne le feu vert, prévenez votre mutualité de votre départ et demandez à temps la carte européenne d’assurance maladie. Cette dernière permettra à votre enfant de recevoir des soins médicaux en cas d’urgence dans toute l’Union européenne. Pensez ensuite à prendre les médicaments nécessaires et à vous renseigner sur les éventuels traitements accessibles sur le lieu de villégiature.

Si vous devez prendre l’avion, sachez que vous pouvez emporter, dans votre bagage à main, les médicaments et les compléments alimentaires nécessaires pendant la durée du vol. Il vous faut pour cela être en possession d’une attestation de nécessité délivrée par votre médecin. En outre, si votre enfant présente un handicap ou une mobilité réduite, tous les aéroports européens sont tenus de vous offrir gratuitement une assistance. Pour y avoir accès, vous devez informer la compagnie aérienne ou l’agence de voyage au plus tard 48h à l’avance. Le même délai est requis pour demander de transporter un équipement médical, d’assistance ou de mobilité.

Lieux de villégiature

Voici une liste, non-exhaustive, d’endroits où vous pourriez emmener votre enfant en vacances tout en veillant à ce qu’il bénéficie des soins adaptés.

  • Le Camp Tournesol est une initiative de la Fondation contre le Cancer. Organisé annuellement depuis 1989, il permet aux enfants en traitement de profiter de leurs vacances tout en recevant l’accompagnement médical requis. C’est aussi l’occasion pour les parents de « passer la main » l’espace d’une semaine.

→ Contact : T 02/743 37 35 ou via le formulaire de contact de la Fondation

  • Le Château Cousin, situé à Rochefort, accueille les familles éprouvées par la maladie d’un enfant pour des moments de détente, de repos et de ressourcement. Le château a été rénové dans la perspective de pouvoir accueillir les enfants en chaise roulante ; en perte de mobilité. Bien qu’il n’y ait pas d’équipe soignante sur place, plusieurs associations et milieux médicaux de la région coopèrent avec le château et peuvent donc intervenir en cas de besoin.

→ Contact : Rue Jacquet 86, 5580 Rochefort – T 0472/90 08 68 – info@chateaucousin.be

  • La Villa Rozerood, premier hôtel de soins et maison de répit en Flandre, accueille des enfants atteints de maladies chroniques sévères ou nécessitants des soins importants. Ils peuvent y être hébergés seuls ou accompagné de leur famille.

→ Contact : Fazantenlaan 28, 8660 De Panne – T 058/42 20 24

  • Force douce, asbl basée à Bruxelles, vise le développement personnel des jeunes en difficulté grâce à la pratique de la voile. Les stages et excursions proposés s’adressent principalement à des adolescents de 14 à 18 ans, présentant diverses pathologies de santé physique.

→ Contact : Place Homère Goossens 1, 1180 Bruxelles – T 0475 36 17 68 – info@forcedouce.org

  •   La septantième est une unité de scoutisme ouverte aux enfants présentant un retard de développement mental qui organise plusieurs week-end durant l’année, ainsi qu’un grand camp pendant les vacances d’été. Les activités qui y sont proposées, sont adaptées aussi bien aux enfants différents qu’aux autres.

→ Contact : Boulevard de la Woluwe 22, 1150 Woluwe-Saint-Pierre – staffdu@laseptantieme.be

  • L’Envol pour les enfants européens est une organisation française, mais qui accepte d’accueillir des enfants de toute l’Europe. Elle propose des séjours au printemps, en automne et durant l’été pour les enfants de 7 à 17 ans confrontés à la maladie, mais aussi des week-end familles et des séjours frères et sœurs. Les enfants sont encadrés 24h/24 par des professionnels aussi bien d’un point vue récréatif que médical.

→ Contact : Avenue Jean Jaurès 216, 75927 Paris Cedex 19 – contact@lenvol.asso.fr

  •  Bruxelles temps libre est un site créé par l’association Badje qui favorise, notamment, l’inclusion extrascolaire. Sur cette plateforme web, les parents d’enfants en situation de handicap pourront trouver des informations sur diverses activités ou vacances inclusives.
  • Pensez également à vous adresser à votre mutualité. En effet, il n’est pas rare que les mutualités organisent des séjours de vacances pour enfants et adultes malades et/ou handicapés.

À titre d’exemple :

Jeunes Mutualistes Libéraux organise chaque été des vacances permettant aux enfants handicapés de partir à l’étranger avec leur famille.
–  Jeunesse & Santé, mouvement partenaire de la mutualité chrétienne, organise des séjours soit spécifiquement adaptés aux jeunes handicapés de 7 à 21 ans (AniJHan), soit en « intégration » avec des jeunes valides.

 

 Associations qui favorisent l’inclusion d’enfants en situation de handicap