Mobilité

Ci-dessous, tous les aspects de la mobilité qu’il faut connaître pour faciliter les déplacements d’un enfant en situation de handicap : les transports en commun, le véhicule personnel, les frais de déplacement, la carte de stationnement, le chien guide, la canne blanche…

VÉhicule – FÉdÉRAL

Cet avantage est accordé au nom du représentant légal de l’enfant handicapé (père, mère, tuteur…) et à condition que le ménage ne dispose pas d’un autre véhicule. Cela peut être une voiture, une voiture mixte ou un minibus.

En quoi consiste l’avantage ?
– Taux réduit de TVA de 6% à l’achat d’un véhicule, ce montant sera ensuite remboursé.
– Taux réduit de TVA de 6% à l’achat de pièces détachées, d’équipements et d’accessoires, ainsi que lors de travaux d’entretien et de réparation.
– Exonération de la taxe de mise en circulation.
– Exonération de la taxe annuelle de circulation.

Conditions

Cette mesure est destinée aux personnes :
– complètement aveugles
– paralysées des membres supérieurs- amputés des membres supérieurs (y compris des deux mains à partir du poignet)
– invalides de façon permanente de 50% ou plus des membres inférieurs

Comment ça se passe ?

Le SPF Sécurité sociale soumet l’attestation TVA pour les véhicules, que vous avez reçue de la DG Personnes handicapées, à l’Administration du SPF Finances et au service qui gère la taxe de circulation par la voie électronique.

Pour adapter le véhicule, consultez la Division CARA de l’Institut Belge de la Sécurité Routière
(IBSR).

Carte européenne de stationnement – FÉdÉral

Cette carte est strictement personnelle. Elle ne peut être utilisée que lorsque le titulaire se trouve dans le véhicule stationné. Elle permet, en Belgique, de stationner dans les zones bleues sans limite de temps, de stationner aux emplacements handicapés et dans les parkings payants à parcmètres de la plupart des communes (c’est-à-dire les communes qui l’autorisent). Par contre, elle n’est pas valable dans les parkings privés.

Si votre enfant invalide ou handicapé a droit à la carte de stationnement, vous pouvez la demander à son nom.

Conditions d’octroi pour les moins de 21 ans : avoir 2 points dans la catégorie « Déplacement » ou « Mobilité et déplacement », être amputé des deux bras, être paralysé totalement ou avoir une invalidité permanente d’au moins 50% touchant les deux jambes.

TRANSPORTS EN COMMUN – FÉDÉRAL

Seules les personnes aveugles et malvoyantes (avec une invalidité permanente d’au moins 90%) ont la possibilité de se déplacer gratuitement sur tout le réseau des transports en commun belge (De Lijn – STIB – TEC). Le train (SNCB) est également gratuit en 2e classe, pour tout voyage en Belgique.

La carte personnelle de réduction sur les transports en commun est délivrée par la DG Personnes handicapée et est valable à vie. L’accompagnateur de la personne souffrant d’un handicap visuel a également la possibilité de voyager gratuitement en sa compagnie.

TRANSPORTS SCOLAIRE DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP – RÉGION BRUXELLOISE (FR)

Ce service de transport scolaire pour les enfants handicapés est entièrement gratuit vers l’école s’enseignement spécialisé fréquentée. Les enfants sont pris en charge dès le matin devant leur domicile pour être conduits jusqu’à leur établissement scolaire et sont ramenés le soir à la fin des cours. Toutefois, les trajets peuvent s’avérer longs et fatigants pour les enfants, étant donné que leur école d’enseignement spécialisé est parfois éloignée de leur domicile.

FRAIS DE DÉPLACEMENT – PHARE – RÉGION BRUXELLOISE (FR)

Cette intervention vise à couvrir les frais supplémentaires occasionnés par le déplacement d’une personne handicapée vers son lieu d’activités. À savoir : entre son domicile et le lieu de son intégration scolaire, entre son domicile et le lieu d’activités sociales (avec attestation de volontariat à fournir) et entre son domicile et un lieu de loisir ou de répit en Région bruxelloise (dans ce dernier cas, pour une personne avec statut de grande dépendance et à raison de maximum 30 trajets A/R/an).

→ Infos et conditions sur le site du Service Phare

L’ACCESSIBILITÉ À BRUXELLES *

Le Service Phare édite une multitude d’informations sur les types d’accessibilité dans la ville : infrastructures sportives, parcs, les guides « Bruxelles pour tous », « Bruxelles en fauteuil », le Répertoire d’Accessibilité Intégrale (RAI)…

SE DÉPLACER AVEC UNE DÉFICIENCE VISUELLE

Canne blanche

Première aide venant à l’esprit quand on mentionne les déplacements d’une personne déficiente visuelle, la canne blanche est l’outil indispensable pour se déplacer de manière autonome et plus sûre. Pour en obtenir une, deux critères sont à remplir :

• Être atteinte d’une déficience visuelle d’au moins 60% (selon le barème officiel belge des invalidités)
• Disposer d’une prescription d’un ophtalmologue agréé en réadaptation.

Chien guide

Pour autonomiser davantage les déplacements d’une personne déficiente visuelle et lui donner encore plus de confiance, le chien-guide est le partenaire idéal. Son attribution ne se fait pas automatiquement ; une procédure spécifique doit être suivie. Par exemple, la personne doit d’abord suivre les cours de locomotion.

Cours de locomotion

La Ligue Braille dispense des cours de locomotion avec comme objectif final : une autonomie de déplacement.

→ Plus d’infos : Ligue Braille

Transport en commun

Point déjà évoqué plus haut ; les transports en commun pour les personnes aveugles et malvoyantes sont gratuits partout en Belgique.

 Associations qui favorisent l’inclusion d’enfants en situation de handicap