Journée mondiale de la santé mentale : comprendre la politique Psy 0-18 en un coup d’oeil

Dans le cadre de la journée mondiale de la santé mentale de ce 10 octobre, le Service public fédéral Santé Publique a créé plusieurs infographies explicatives de la politique autour ces soins en Belgique. Et bien sûr, l’une d’elles concerne les enfants et adolescents. C’est l’occasion pour le grand public ou les personnes plus averties de comprendre en un coup d’oeil la politique psy 0-18 lancée il y a tout juste 5 ans.

Infographie politique santé mentale enfants et ados

Grâce à ces infographies – et plus spécifiquement celle sur les enfants et adolescents – le grand public devrait mieux comprendre la façon dont ces politiques s’orchestrent et s’organisent dans le pays. Par exemple, sur l’infographie intitulée « La nouvelle politique de santé mentale pour enfants et adolescents SMEA », on peut notamment se pencher sur le bien fondé d’une telle politique, sur ses objectifs, ses résultats ou encore sur les derniers points à améliorer. 

Des réseaux pour mieux collaborer

Depuis 2010, les soins de santé mentale ont été complètement réformés dans le pays. L’idée de la réforme Psy 107 était de réaliser des circuits et des réseaux de soins en santé mentale afin qu’ils gagnent en qualité. Cinq ans plus tard, et dans le même souhait d’améliorer et de réorganiser ces soins spécifiques, la réforme Psy 0-18 a également vu le jour. Cette dernière découle de la « Nouvelle politique de santé mentale pour enfants et adolescents » (SMEA) approuvée par les différents ministres fédéraux et régionaux compétents en matière de santé publique. Désormais, toutes les organisations impliquées dans le secteur des soins de santé mentale destinés aux enfants et/ou aux adolescents sont amenées à collaborer et à coordonner leurs actions au sein de réseaux.

Bru-stars, réseau SMEA bruxellois

Plus spécifiquement à Bruxelles, le réseau SMEA se nomme Bru-stars. Il s’agit d’un projet développé en 2015 et mis en place afin de soutenir, structurer et développer l’offre de soins en santé mentale à destination des enfants, adolescents, jeunes adultes et de leur entourage. Il a pour objectif premier d’articuler entre eux les différents services et prestataires de soins qui s’adressent aux jeunes de 0 à 18 ans (avec une attention particulière pour les jeunes de 16 à 23 ans, réalisée en collaboration avec le réseau pour les adultes.

 

 

À LIRE AUSSI :